– Les mains Libres –

Frans Masereel est l’une des figures artistiques belges les plus passionnantes du 20éme siècle. Son œuvre, essentiellement composée de gravures en noir et blanc, est un cri de révolte contre les tragédies de son temps.

Contraint à un exil forcé en raison de ses convictions pacifistes, il incarne aux cotés d’écrivains comme Stefan Zweig et Romain Rolland, le rêve d’une Europe culturelle et fraternelle. A travers une correspondance imaginaire que le réalisateur adresse à l’artiste, le film esquisse le portrait d’un homme libre et émouvant, qui durant toute sa vie, a tenté de s’affranchir des marchands d’art pour mettre sa création entre toutes les mains.

Jérôme Laffont est l’auteur de plusieurs documentaires. Il a coréalisé en 2008 avec Marie-France Collard et Foued Bellali, le film de long-métrage Résister n’est pas un crime sur l’utilisation abusive des lois antiterroristes en Belgique. En 2009, il réalise Algérie, Images d’un combat qui propose une réflexion sur les images tournées durant la guerre d’Algérie à la fois par l’armée française et par des cinéastes militants, comme René Vautier. En 2011, il réalise pour la RTBF le documentaire André Renard, trois moments d’un parcours syndical, portrait du syndicaliste liégeois et meneur des grèves de l’hiver 1960. Jérôme Laffont a également collaboré avec la compagnie de théâtre Le Groupov de Jacques Delcuvellerie. Il a rejoint Les Productions du Verger en 2010, société au sein de laquelle il a produit de nombreux films.

Entrée gratuite !